Jan Karski (Mon nom est fiction)

Théâtre

Varsovie, 1942. La Pologne est dévastée par les nazis et les Soviétiques. Jan Karski est un messager de la Résistance polonaise auprès du gouvernement en exil à Londres. Il rencontre deux hommes qui le font entrer clandestinement dans le ghetto de Varsovie afin qu'il dise aux Alliés ce qu'il a vu et qu'il les prévienne que les Juifs d'Europe sont en train d'être exterminés. Jan Karski traverse l'Europe en guerre, alerte les Anglais et rencontre le président Roosevelt en Amérique. Mais son appel restera sans suite. Après presque quarante années de silence, il accepte de témoigner à nouveau dans le film SHOAH de Claude Lanzmann.

Le destin extraordinaire de cet homme, confronté à la passivité des démocraties alliées face au génocide organisé par les nazis, interroge Yannick Haenel qui écrit, en 2009, un roman construit en trois temps : celui de la parole filmée qu'il retranscrit, celui de l'autobiographie de Karski et, enfin, celui de l'imaginaire du romancier qui fait parler le héros au présent.

Troublé par ce livre, Arthur Nauzyciel a décidé de l'adapter pour la scène, persuadé que « s'il n'y a pas de limites à la littérature », il ne peut y en avoir au théâtre. Comme à son origine, le théâtre peut faire entendre la voix de ceux qui n'en ont plus et transmettre au plus grand nombre cette tragédie du silence imposé. Au moment où les témoins de l'Holocauste disparaissent, le temps du relais est venu.

Durée : 160 mins

2012 : Prix Georges-Lerminier du Syndicat de la critique / 2011 : Prix Beaumarchais du meilleur comédien pour l'interprétation de Laurent Poitrenaux

UPCOMING DATES

Aucun résultat

PAST DATES

Aucun résultat

CREDITS

D'après le roman de Yannick Haenel
Mise en scène et adaptation : Arthur Nauzyciel
Vidéo : Miroslaw Balka
Musique : Christian Fennesz
Décor : Riccardo Hernandez
Regard et chorégraphie : Damien Jalet
Son : Xavier Jacquot
Costumes : José Lévy Lumière : Scott Zielinski
Lumière : Scott Zielinski

Avec Alexandra Gilbert, Arthur Nauzyciel, Laurent Poitrenaux et la voix de Marthe Keller.

Production : Centre Dramatique National Orléans/Loiret/Centre
Coproduction : Festival d'Avignon; Les Gémeaux Scène nationale de Sceaux ; CDDB-Théâtre de Lorient, CDN ; Maison de la Culture de Bourges, Scène nationale ; La Comédie de Reims CDN, Festival Reims Scènes d'Europe Avec le soutien de la Région Centre, de l'Institut Polonais de Paris et de la Fondation d'entreprise Hermès dans le cadre de son programme New settings.
Avec la participation de l'Institut Français.
Avec l'aide du théâtre TR Warszawa et de l'Ambassade de France en Pologne.